05 September 2009

Madeleines, Proust et Butterscotch

In English here.
Dans en élan de folie, je me suis lancée. J'ai decidé de lire A la recherche du temps perdu. Je trouve que c'est un peu tricher de dire que son roman est en 7 tomes quand deux sont en deux parties et le tout est publié en 10 livres - mais d'accord, j'ai ouvert le premier des 7 (qui sont 10 en verité), et pas que ouvert, j'ai réellement commencé. C'est à dire, j'ai lu les 150 premières pages des 10 million (à peu près) à venir, mais je suis optimiste (ou folle, selon...) !

Mais bon, ce n'est pas un blog littéraire ici, donc je vais droit à l'essentiel : les madeleines, "ces gâteaux courts et dodus...qui semblent avoir été moulé dans la valve rainurée d'une coquille de Saint-Jacques" (du côté de chez swann). C'est un des passage le plus célèbre de la litterature française et il s'agit de bouffe. Je vous le dis, vous avez tout compris dans ce pays !


Donc, je me suis renseignée sur la madeleine de Proust. Le passage est tellement célèbre que c'est devenu une expression qui désigne un acte, apparemment négligeable, qui nous rappelle quelque chose du passé, comme les miettes de madeleine dans le thé l'ont fait pour notre Marcel. Pourtant si on essaye de recréer l'expérience comme l'a fait Edmund Lavin, (voir How the Cookie Crumbles: How much did Proust know about madeleines) on se rend comte que si l'on veut une bonne recette, ce n'est pas à MP qu'il faut se fier !

J'étais déjà assez contente avec mes madeleines amande-cannelle de l'année dernière, sauf une chose : elles n'étaient pas faites de la façon traditionelle qui exige de laisser reposer la pâte et de ne pas ajouter de la levure. D'accord, il fallait essayer, mais pourquoi pas ajouter sa touche quand même. En l'occurence de la sauce butterscotch qui m'obsède en ce moment (voir Butterscotch Pudding) !


Sauce Butterscotch (de Simply Recipes, traduite par moi)
(la recette fait beaucoup plus que ce qu'on va utiliser pour les madeleines, mais je vous fais confiance pour trouver d'autres façons de la manger !)

60g de beurre doux
160g de sucre brun
19cl de crème épaisse
1 cc d'arôme de vanille
1 cc de sel

Attention : mesurer tous les ingredients d'abord car il y a des étapes qu'il faut faire rapidement.

Dans une casserole, faire fondre le beurre à feu doux. Juste avant que tout soit fondu, ajouter le sucre brun d'un coup et remuer avec une cuillière en bois, jusqu'à ce que le sucre soit mélangé de façon égale.

En remuant de temps en temps, laisser cuire 3-5 minutes jusqu'à ce que le mélange devienne un peu plus liquide.

Verser la crème épaisse et fouetter à feu doux pour bien mélanger. Monter le feu un peu et laisser mijoter au feu moyen pendant 10 minutes, en remuant de temps en temps. Eteindre le feu, laisser 2 minutes, puis mettre la sauce dans un bol et mettre de côté pour refroidir. Quand la sauce est à temperature ambiante, ajouter l'arôme de vanille et le sel petit à petit pour arriver au goût que vous préférez.


Madeleines Citron-Butterscotch

170g de beurre

4 oeufs
200g de sucre
zeste d'un citron
265g de farine
une pincée de sel

beurre pour graisser les moules
5 c.s. de sauce butterscotch


Faire fondre le beurre dans une casserole et mettre de côté pour refroidir.

Dans un grand bol, fouetter les oeufs et le sucre ensemble jusqu'à ce que le mélange devienne jaune clair. Mélanger avec le zeste de citron. Ajouter la moitié de la farine, remuer légèrement. Puis mélanger avec le beurre fondu, et ensuite le reste de la farine (merci à Camille pour cette astuce qui rend la texture parfaite !).

Laisser reposer dans le frigo 1h - 1h30. (Vous pouvez lire du Proust pendant ce temps si ma folie est contagieuse !)

Préchauffer le four à 190ºC.

Graisser les moules à madeleine. Mettre une bonne
cuillerée de pâte dans chaque moule et verser une pointe de sauce butterscotch dans chacune. Cuire environ 12 minutes jusqu'à ce que les madeleines soient légèrement dorées. Oter des moules et laisser refroidir jusqu'à ne plus pouvoir attendre, tellement ça a l'air bon, puis manger :-)

4 comments:

D.K. said...

Je dis oui à tout (comme dirait quelqu'un que nosu connaissons...) : les madeleines, Proust, Hopie ! Yes !

Hopie said...

D.K. - A *tout* ? Vraiment ? Surtout aux madeleines, je parie ;-)

Paule said...

Blind insanity, indeed!

Lire Proust est un de mes grands fantasmes, que sans doute je ne réaliserai jamais, et je serai follement jalouse si une américaine y arrive mieux que moi :-p

Par contre, je fais des madeleines, mais une recette salée, au parmesan, assez plaisante pour déguster au petit déjeuner par exemple...

Hopie said...

Paule - Ah mais lance-toi ! Oui ! On pourrait en discuter ensemble. Je suis prête à commencer le 2e tome. Tu ne vas quand même pas laisser une américaine te dévancer comme ça ;-) Je n'ai jamais essayer des madeleines salées, mais j'aime bien l'idée.